www.demenager-pratique.comFacebook
SUIVRE LA CSD ÉGALEMENT SUR : FacebookTwitterLinkedin

LA CHAMBRE SYNDICALE
DU DÉMÉNAGEMENT

au service des professionnels depuis 1890

Adhérent FNTR
FNTR

DES OUTILS ET DES CONTENUS EXCLUSIFS POUR NOS ADHERENTS

Menu
Le dispositif du péage de transit, dont la mise en application est prévue au 01/01/2015, se singularisera par une grande hétérogénéité selon les régions.

Le réseau taxé se caractérise notamment par un maillage extrêmement resserré en Ile-de-France, ce qui confirme une nouvelle fois que le dispositif est plus que jamais une taxe inique, qui endommagera l'économie de certaines régions françaises.

Si, tel que cela a été annoncé le 21 septembre, Anne Hidalgo, Maire de Paris, entend intégrer le boulevard périphérique (voie communale placée sous l'autorité de la Mairie de Paris) au dispositif, il s'agira là de la dernière pierre d'un édifice destiné à faire de la région Ile-de-France et du transport francilien le cœur de cible du péage de transit.

La mise en avant d'arguments faisant la part belle à l'impact supposé sur la pollution sonore et atmosphérique tiennent du leurre grossier.

Il ne s'agit rien d'autre que de verrouiller définitivement le réseau taxé afin qu'il impacte de façon maximale, sans échappatoire ni alternative, le transport routier francilien, avec 640 km taxés sur 790 km « disponibles ».

A l'heure où la parution des textes définissant précisément le réseau routier taxé reste suspendue à l'avis du Conseil de Paris quant à l'intégration du boulevard périphérique parisien, la CSD ne peut que réitérer sa plus vive opposition à un système dont l'injustice criante va conduite à frapper plus durement encore qu'elle ne l'est la profession du déménagement, déjà exsangue.


Voir le Communiqué de Presse